colley
colley
Elevage familial de colley : compagnie, beauté, agility, travail sur troupeau. Découvrez nos chiots !
colley
travail sur troupeau
accueil
LES COLLEYS DE LA FORÊT DES AIGLES
présentation
historique
nos étalons
nos femelles
nos disparus
nos références
réunion 2005
pub & média
hommage
les news
contact
NOS CHIOTS
les chiots
nos portées actuelles et futures
nos portées précédentes
tous les colleys nés chez nous
mariages
venir nous voir
EXPOSITIONS
standard de race
expositions
nationale d'élevage
trophée Colley d'Or
concours général agricole 2007
INFORMATIONS ET CONSEILS
éducation
toilettage
maladies génétiques
troupeau
couleurs
publications
Lassie
questions
liens utiles
page Facebook

Le toilettage du Colley


Nouckia Blonde of Penny Park

Introduction

Votre Colley nécessite un entretien bref mais régulier. Nous n’abordons ici que le toilettage de votre chien en tant qu’animal de compagnie. Nous vous conseillons d’apprendre à votre chien à être toiletté dès son plus jeune âge. La solution la plus simple est de le mettre sur une table à votre hauteur. Ainsi votre chien ne bougera pas et vous ne souffrirez pas du dos. Dans un premier temps, faites-vous aider d’une personne chargée de rassurer le chien et d’éviter qu’il ne saute de la table. Félicitez-le toujours après sa séance de toilettage, quelle que soit sa durée.

Le brossage

Ne jamais brosser votre Colley avec une étrille : vous lui enlèveriez très rapidement tout son sous-poil qui mettrait longtemps à repousser. Le brossage du Colley est rapide (moins de 10 minutes) s’il est pratiqué régulièrement (tous les dix à quinze jours et après les grandes promenades). Un brossage régulier stimule la pousse des poils en permettant d’éliminer les poils morts situés généralement à la base du pelage. Pour le brossage hebdomadaire, il vous suffit d’une brosse douce (style brosse de bébé en poil de sanglier ou en nylon) et d’un peigne à dents rotatives.

Dans un premier temps, brossez l’ensemble du pelage de votre Colley à l’aide de la brosse douce. Pour cela, commencez par exemple le brossage par la croupe, puis remontez progressivement vers la tête en délimitant de petites zones que vous traiterez les unes après les autres. Pour démêler chaque zone en profondeur, soulevez avec votre main libre l’épaisseur du poil pour atteindre et démêler facilement les poils les plus près de la peau, puis ajoutez progressivement de nouvelles mèches dans l’épaisseur. Vous pouvez procéder à rebrousse-poil, puis dans le sens du poil pour donner du volume. Pour éviter au poil de feutrer, vous pouvez pulvériser très légèrement un produit conditionneur de pelage mélangé à de l’eau. Insistez plus particulièrement sur le jabot et la culotte (poils longs sous la queue à l’arrière des cuisses). N’oubliez pas de brosser également le ventre et l’intérieur des cuisses.

Attaquez ensuite les zones plus sensibles avec un peigne à dents rotatives : base des oreilles et aisselles. Dans ces zones, des « catons » (boules de poils très emmêlés) se forment très rapidement. Les démêler vous demandera beaucoup de patience pour ne pas faire mal à votre chien ; la meilleure solution restant d’éviter leur apparition par un entretien régulier. Si ces catons ne sont pas enlevés régulièrement, ils peuvent gêner votre chien, les nœuds ainsi formés tirant sur sa peau fine. Les catons sont souvent peu visibles : recherchez-les dans la profondeur du poil. Une fois une boule trouvée, démêlez-la mèche par mèche avec votre peigne en tenant la base avec votre main pour ne pas tirer sur la peau très fine à ces endroits.

Enfin, nous vous conseillons d’égaliser régulièrement les poils situés sous les pattes entre les coussinets avec un ciseau à bouts ronds. Ces poils ont tendance à retenir des épillets ou autres petits objets (pierres, morceaux de verre…) pouvant blesser les pattes de votre Colley. Surveillez donc cette zone après chaque balade.

La mue

Une à deux fois par an, le Colley mue. Chez les chiennes, la mue se déclenche en général environ quatre mois après ses chaleurs (période correspondant au sevrage des chiots), chez le mâle elle coïncide plutôt avec les changements de saison.

La mue est très facile à déceler, le sous-poil se détachant par touffes à la base de la peau. Dès que la mue se déclenche, nous vous conseillons de retirer au plus vite l’ensemble des poils morts. Cette perte des poils peut durer parfois plusieurs semaines. Un brossage régulier stimulera la repousse du poil. Comptez néanmoins quelques mois pour retrouver votre Colley « en état ». Si vous n’enlevez pas les poils morts, ceux-ci formeront des nœuds et gêneront la pousse des nouveaux poils, la peau étant insuffisamment aérée.

Le bain

Un à deux bains par an sont généralement suffisants pour votre Colley. En cas de mauvaises odeurs, une solution simple consiste à le nettoyer à l’aide d’un shampoing sec de bonne qualité, très facile à appliquer, efficace et ne nécessitant pas de rinçage. Néanmoins, nous vous conseillons de donner un bain à votre Colley dans les situations suivantes :
  • Après un séjour à la plage, le sable et le sel pouvant conduire à des irritations de la peau.
  • Après une baignade en eau de mer ou dans un étang.
  • Avant une exposition canine. Dans ce cas, donnez le bain une semaine avant l’exposition. En effet, dans les deux à trois jours qui suivent le bain, le poil sera plat et sans volume.
  • Dans ces conditions, suivez ces quelques conseils :
    • Utilisez toujours des shampoings canins de bonne qualité, disponibles en jardinerie ou chez votre vétérinaire. Les shampoings à usage humain ne doivent pas être employés car ils ne sont pas adaptés au pH de la peau de votre chien.
    • Placez votre Colley dans une baignoire et humidifiez en profondeur son pelage avec une eau tiède en évitant l’intérieur des oreilles.
    • Appliquez le shampoing canin dans le sens du poil pour ne pas l’emmêler.  Eventuellement, appliquez un démêlant qui facilitera le brossage a posteriori.
    • Rincez très soigneusement le chien à l’eau tiède : commencez par les zones les plus hautes (tête et dessus du dos), puis descendez progressivement vers les pattes. Aucune trace de mousse ne doit rester (cette opération peut être longue). Soulevez le poil à rebrousse-poil pour délogez les dernières traces de shampoing.
    • Séchez le chien en profondeur. Dans un premier temps, dégrossissez le séchage à l’aide de serviettes éponge. Insistez sur les pattes, le dessous du ventre et la tête. Continuez ensuite le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux. Attention à ne pas brûler la peau de votre chien avec la chaleur du sèche-cheveux ! Ce serait irréversible, les poils ne poussant plus sur les zones brûlées. Vérifiez constamment la chaleur de votre sèche-cheveux qui doit être tiède et utilisé à distance suffisante de la peau du chien. Brossez simultanément votre chien à rebrousse-poil à l’aide de votre brosse douce.
    • Gardez votre chien au chaud le temps qu’il soit parfaitement sec. Interdisez-lui de sortir quelques heures, sauf en été s’il fait vraiment chaud et sec.
    Merci à notre amie Christine Bisconte, qui nous a initiés au toilettage du Colley.


    Opération Tonnerre des Marécages du Prince


    Haut de page              Page d'accueil
    colley
    colley
    Recevoir des infos
    Hommage
    colley
    Amuse-Gueule
    de la Forêt des Aigles

    2005-2016
    Mise à jour le
    22/08/2017 :
    hommage
    Merci à Roland Pic, François Bagardie et Claire Cadot pour certaines des photographies illustrant ce site.
    © La Forêt des Aigles 1999-2017
    Référence Société Centrale Canine : 783609 - Numéro d'affixe : 60744 - SIRET : 429 680 572 00014
    Elevage déclaré à la Direction Départementale des Services Vétérinaires des Yvelines - Certificats de capacité n°78/120 et 78/121